Pourquoi la mousse acoustique est un anti-bruit infaillible ?

Depuis une dizaine d’années, les mousses acoustiques sont utilisées pour régler les problèmes d’isolation phonique. Ces matériaux sont installés dans différents espaces selon les besoins de chaque utilisateur. Bien que ce produit soit populaire sur le marché, beaucoup ignorent ses nombreux avantages. Quelles sont ses caractéristiques et comment la choisir ?

Les avantages de la mousse acoustique

La mousse acoustique est un isolant phonique qui réduit le bruit en absorbant les ondes sonores. Elle est fabriquée à partir de matériaux de synthèse pouvant minimiser l’impact des sons produits dans un espace fermé ou non. L’accessoire anti-bruit peut-être utilisé dans différents environnements comme la maison, les bureaux, les salles de classe, la salle des machines… 

Cela peut vous intéresser : Le popcorn à base de plante : mythes et réalités

Il s’adapte en effet à tous les usages en matière d’isolation sonore. Les informations disponibles sur ce site https://mousse-acoustique.com/ permettent aux utilisateurs de choisir la qualité de mousse acoustique adaptée à leurs besoins :

  • les mousses acoustiques étanches ;
  • les mousses acoustiques performantes ;
  • les mousses acoustiques ininflammables ;
  • les mousses acoustiques en finition alvéolaire, plane ou composite, etc.

Chaque produit possède des caractéristiques spécifiques pour agir sur une certaine fréquence de son. Les modèles alvéolaires, plans et composites sont adaptés pour les maisons et les espaces non professionnels. Les entreprises utilisent souvent les mousses anti-bruit performantes pour réduire les sonorités émises à une basse fréquence dans les bureaux. 

Lire également : Faites le plein de créativité avec des coloriages à imprimer pour adultes

Les critères pour choisir la mousse acoustique idéale

Il faut choisir la mousse acoustique en fonction de la fréquence des bruits produits dans l’espace à isoler. Les performances de l’isolant acoustique vont dépendre de sa densité et de son épaisseur. Les professionnels de l’isolation phonique considèrent le coefficient d’absorption du son (SRC) et le coefficient de réduction de sonorité (NRC). 

Plus le matériau est dense et épais, plus il absorbe les ondes sonores. Les mousses acoustiques alvéolaires ou planes ont une densité variable entre 50 kg et 150 kg/m3. Elles peuvent éliminer les échos et les sons de moyenne fréquence. Quant aux isolants phoniques en composite, ils sont efficaces pour réduire les effets des sons de haute fréquence.

Les établissements qui reçoivent du public sont contraints d’utiliser les isolants anti-bruit ininflammables. Ces produits sont fabriqués avec des matériaux haut de gamme pour résoudre les problèmes de nuisance sonore dans les lieux à fort potentiel d’incendie. Ils sont certifiés par la mention M1. Cette mention indique que les isolants sont ignifuges. 

Installation de la mousse acoustique

La mousse acoustique doit être collée sur la surface des murs de la pièce à insonoriser. Pour ce faire, utilisez de la colle à base de néoprène pour fixer les segments de l’isolant phonique bout à bout. La plupart des modèles de l’accessoire anti-bruit sont disponibles en forme carrée ou losange. Les utilisateurs ont le choix entre les isolants de 25 mm, 50 mm ou 60 mm d’épaisseur.

En ce qui concerne leur entretien, ces produits n’ont pas besoin d’un traitement spécifique. À l’étape de la fabrication, ils sont traités contre les parasites fongiques et les insectes nuisibles. Néanmoins, il peut être utile de les nettoyer avec un chiffon sec ou une serviette pour éliminer les poussières.