Comment calculer le montant du 3e pilier?

La Suisse est réputée pour son système de prévoyance robuste et bien structuré, offrant plusieurs couches de sécurité financière aux individus. La pierre angulaire de ce système repose sur les trois piliers de la prévoyance sociale. Le troisième pilier, en particulier, joue un rôle majeur dans la planification de la retraite et la couverture des risques liés à la vieillesse, au décès et à l’invalidité. C’est un sujet qui intéresse autant les résidents suisses que les travailleurs frontaliers, notamment ceux résidant en France. Dans cet article, nous aborderons les nuances pour déterminer le montant du 3e pilier pour 2020, en se focalisant sur son calcul et les aspects fiscaux connexes.

Le montant maximum pour 2020

Pour 2020, le montant maximal que vous pouvez verser dans votre 3e pilier lié (3a) a été fixé par l’Office fédéral des assurances sociales. Si vous êtes actif et affilié à une caisse de pension, vous avez la possibilité de verser jusqu’à 6’826 CHF. Pour ceux qui ne bénéficient pas d’une caisse de pension, ce montant peut atteindre 20% du revenu net de l’activité lucrative, sans toutefois dépasser 34’128 CHF.

Lire également : Le 3eme pilier en suisse: connaître ses avantages.

Pour le 3e pilier libre (3b), la limite de déduction est plus souple. Il n’existe pas de plafond défini au niveau fédéral, vous donnant ainsi plus de latitude pour augmenter votre épargne prévoyance. Les contributions excédant les montants susmentionnés pour le pilier 3a pourraient être intégrées à votre pilier 3b, selon les directives cantonales et votre situation personnelle. Pour plus d’informations sur le montant maximum du 3e pilier pour 2020, vous pouvez cliquer sur https://assurances-valdoise.com/quel-est-le-montant-maximum-du-3e-pilier-pour-2020/.

Calcul et avantages fiscaux

L’un des intérêts majeurs du 3e pilier, surtout pour le pilier lié (3a), réside dans son avantage fiscal. Les montants que vous versez dans votre pilier 3a sont déductibles de votre revenu imposable, ce qui permet de réduire considérablement votre impôt sur le revenu. Le processus de calcul d’impôt prend en compte vos versements annuels, et l’économie réalisée peut être significative, en fonction de votre taux d’imposition marginal.

A lire en complément : Est-ce que le tabac pollué ?

Pour estimer l’économie d’impôt générée, vous devez connaître votre tranche d’imposition. En soustrayant la contribution au pilier 3a de votre revenu imposable, vous pouvez calculer le montant de l’impôt économisé en multipliant cette différence par votre taux d’intérêt marginal.